Vainqueur surprise d’Aubervilliers dimanche après-midi devant plus de 1 500 spectateurs, Lille Sud attend désormais avec impatience le verdict du tirage au sort du huitième tour, mercredi, en fin de matinée, à Aix-en-Provence.

Dimanche, Morad Ben Moussa donnait ses consignes avant la prolongation. Demain, le coach de Lille Sud sera à Aix-en-Provence pour le tirage.  PHOTO BAZIZ CHIBANEVDNPQR

Trois membres du club effectueront le déplacement, dont l’entraîneur, Morad Ben Moussa. «Même si ce voyage coûte de l’argent au club, on se doitd’y être. En plus, en tant que Petit Poucet national, on sera invités à prendre la parole », souligne le technicien, qui, hier soir, ne savait pas encore s’il rallierait le sud en train ou en voiture dès aujourd’hui. Car le club peut également bénéficier d’invitations de la FFF pour le match des Bleus ce soir, à Marseille, contre la Suède.

Ainsi va la vie d’un club pour qui ce parcours en Coupe procure des joies, mais aussi beaucoup d’imprévus à gérer. « L’organisation de ce match n’était pas une mince affaire. Nous avions la hantise d’avoir à gérer un incident, ce qui peut toujours arriver lorsque vous accueillez autant de public. Tout s’est bien passé et c’était le plus important, cela passait même avant le résultat dumatch », souligne Morad Ben Moussa.

Face à tant de pression, le coach du FC Lille Sud aspire presque à ne pas jouer dans son enceinte fétiche du stade Berkani lors du prochain tour, le 7 décembre. Ce serait le cas si son équipe héritait d’un club d’un niveau supérieur au CFA. « Le seul stade qui pourrait être à notre hauteur, c’est le Grand Stade de Lille », plaisante le coach. Plus sérieusement, en cas d’affiche face à un club de National ou de L2, Lille Sud trouverait probablement refuge au stade Cornette d’Hellemmes ou sur l’annexe du Stadium Lille-Métropole, à Villeneuve-d’Ascq. Mais vu le nombre d’équipes inférieures ou égales au CFA encore en course, le stade Berkani pourrait bien revivre un dimanche de folie dans trois semaines. D’autant que dans la tête du Petit Poucet commence à germer l’idée de viser les 32es de finale et le fol espoir d’affronter un club de Ligue 1.

En attendant d’en savoir plus sur la suite de leurs aventures, les héros n’ont, en tout cas, pas dérogé à leurs habitudes. Lundi soir, ils avaient rendez-vous au stade pour le traditionnel décrassage. Toutefois, un seul sujet alimentait les conversations…

STÉPHANE CARPENTIER

PUBLIÉ LE 17/11/2014

2 réponses à “À peine remis de ses exploits, le FC LilleSud attend déjà la suite”

  1. merveilleuse article, merci beaucoup.

Laisser un commentaire